Emacs, montre-moi ces espaces que je ne saurais voir